Et si les Juifs croyaient à leurs mythes autant qu'à leur histoire ? Et s'ils découvraient qu'en Israël, comme en diaspora, le politique relevait du théologique ? Et s'ils s'avisaient que Dieu ne réclame d'eux que d'être des " prêtres et des témoins " et qu'ils s'en sentaient incapables ? Comment être à la fois fidèle à l'Élection, c'est-à-dire mériter d'être élu, et fidèle à l'Alliance, c'est-à-dire faire de la terre d'Israël une nation phare pour un peuple exemplaire ? Voici, sous la forme la plus inattendue du témoignage passionnel, un essai sur la condition juive. Non pas de nouvelles " réflexions sur la question ". Mais une méditation subjective sur les contradictions existentielles et spirituelles de l'homme juif. Surtout si, comme Job, c'est un " homme révolté "

Jean Daniel a choisi de s'expliquer sur la façon dont il a vécu et vit encore son judaïsme, expérience à la fois singulière et conflictuelle pour lui.
À la fois réflexion personnelle sur la « question juive », interrogation sur ses racines, réponse à des interpellations venues de toutes parts, redécouverte d'une culture religieuse longtemps laissée de côté, cet ouvrage est aussi pour Jean Daniel l'occasion d'un retour autobiographique.
L'école, la figure paternelle, l'engagement dans la France libre pendant la guerre, les premiers voyages en Israël, les combats contre le colonialisme, les débats autour de la Shoah : à travers ces épisodes qui retracent une vie, c'est l'occasion aussi de porter un regard critique et personnel sur de nombreux thèmes et débats toujours centraux, comme l'antisémitisme, la nature du sionisme, la nature de l'État d'Israël, la diaspora française, etc.

Écrivain et journaliste, Jean Daniel est directeur-fondateur du Nouvel Observateur. Il a publié de nombreux livres, notamment Le Temps qui reste (prix international de la presse), L'Ère des ruptures (prix Aujourd'hui), De Gaulle et l'Algérie, Les Religions d'un président, L'Ami anglais (prix Albert-Camus), Voyage au bout de la nation, Dieu est-il fanatique ?
L'éditeur